Samedi 13, Jour 3 :

Publié le par GATTACA

Journée calme en perspective. Je vais me rendre pour le  week-end chez la tante de mon épouse, à Hachioji.
Hachioji est une ville nouvelle, créée il y a quelques années. Tout est neuf. Les routes, les immeubles, les espaces verts, etc … La ville est assez éloignée du grand Tokyo, plus à l’ouest.
J’emporte avec moi tout le matériel photo. l’ordinateur portable, plus un sac d’affaires de rechanges et les indétrônables omiyages pour la tante. Donc, 2 sac à dos qui pèsent un âne mort et le portable.

Journée calme en perspective. Oui, mais pas de tout repos.
Pour arriver à destination, il nous a fallu changer 4 fois de trains (moins de 2 minutes d’attente entre chaque trains), c'est toujours ça de gagner. manquerait plus que ça dure 3 plombes en plus...), prendre le bus et marcher pendant un petit kilomètre. Ajouter à cela la moiteur du climat nippon et la chaleur de fin de printemps, le décalage horaire qu’Antoine et moi subissons (plus moi que lui d’ailleurs). Et vous comprendrez qu’en arrivant, je me suis tout d’un coup senti vieux. Mon corps n’était qu’une douleur. Et encore, je ne me plaint pas, je vous rappelle que nous en sommes pendant la saison des pluies. Il ne pleut pas.

Le soir venu, je n’en peut plus.
Le décalage horaire, le manque de sommeil provoqué par le fiston qui n’a pas cessé de me réveiller à 3h du matin depuis qu’on est arrivé et la journée moite et sportive finissent de m’achever. 21h30 au dodo. Je m’effondre comme une tour qui rencontre un avion en me disant que je vais d’un coup me mettre à l’heure local et récupérer de la fatigue.

Pas de tofos aujourd'hui...

Publié dans Japon 2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article