Mardi 16 juin à 10h30, Jour 6 :

Publié le par GATTACA

Journée en solo. Visite du peace memorial park, et du château d’Hiroshima. Ne pas oublier non plus d’acheter un adaptateur de prise. La batterie de mon appareil photo commence à se vider. Dans la foulée, un lecteur de carte mémoire USB  ne sera pas un luxe. Le transfert des photos depuis l’appareil vers l’ordi prend une bonne dizaine de minutes alors que la carte n’est rempli qu’au quart de sa capacité.

Le peace memorial park :
D’un côté, le musée de la bombe (je ne suis pas certain que ce soit le nom officiel, mais tout le monde l’appelle comme ça) et à l’autre extrémité, le dôme.
Vestige de la chambre de commerce d’Hiroshima, le bâtiment est le seul à être resté debout suite à l’explosion de « little boy ».
Comme son nom l’indique, le musée de la bombe est exclusivement dédié à la première bombe atomique utilisée dans l’histoire de l’humanité et à ses conséquences. Impossible de ne pas avoir la gorge nouée lorsqu’on découvre divers objets exposés ayant appartenus à des enfants (tricycle à moitié fondu, chemisette déchiquetée et brûlée, paires de lunette dont les verres et la monture ont fusionnés sous l’effet de la chaleur, etc…).

On y apprend aussi que la cible de largage est un pont en forme de T, mais que la bombe a explosé à 160 de là. Quand on sait qu’elle a été larguée d’un bombardier à plusieurs milliers de mètres d’altitude, ça reste un tir assez précis. La bombe à exploser à 580 m d’altitude. On connaît la suite…
Face au musée, plusieurs monuments à la mémoires des victimes. Cela va d’une arche suivie d’un bassin avec une flamme permanente bordée d’arbres dont les formes taillées sont sensés représentés des corps en train de fondre au moment de l’explosion, à des grues en origamis en mémoires des enfants qui ont péris, une cloche géante que les visiteurs peuvent faire sonner, etc…




Salut de rigueur pour les employés qui entretiennent le parc.















Les voyages scolaires ne manquent pas d’y être organisés en nombre, que ce soit du primaire jusqu’au lycée. Hiroshima est une étape incontournable au même titre que Kyoto.











Moi aussi j'aurais bien aimé faire un voyage scolaire à Hiroshima...



























Le parc fait, je me mets en quête de l’adaptateur de prise et du lecteur de cartes. Facile à trouver. Les grandes enseignes spécialisées ne manquent pas et se reconnaissent à des lieues à la ronde. Des enseignes comme Darty, FNAC, Virgin Megastore ou Planète Saturne font figure de supérettes en comparaison.
Comme j’ai un peu de temps (j’ai même tout le temps que je veux ;-) ), je vais jeter un œil chez Sogo. L’équivalent d’un Galerie Lafayette, mais là encore, en beaucoup plus grand. Et je me fait piéger. Au rayon des jouets, je ne peux m’empêcher d’acheter un jouet pour Antoine, dont il est un fan absolu.

Après voir cassé la croûte, direction le château d’Hiroshima situé à quelques blocs de là.


Le château date de 1958… Oui, oui, 1958. Il a été reconstruit à l’identique en 1958, après sa destruction totale en ce jour d’été brûlant du 6 août 1945 à 8h15. En fait, seul le donjon et les remparts ont été reconstruits.

Le reste du château n’est visible qu’à l’état de vestige.
L’original datait du 17ème siècle.
Visite assez rapide cependant. Il n’y a pas grand chose à voir, vu qu’il ne reste pas grand chose.

















Le donjon











Les vestiges



Le soir venu, mon beau-cousin, son épouse et moi allons dans un izakaya pour casser la croûte et descendre quelques bières. Nous finissons la soirée chez Haagen dasz. Où je découvre un nouveau parfum : la France. En fait il s’agit de la poire. Ne me demandez pas pourquoi ça s’appelle « la France », personne n’a su me le dire.





Allez, pour la route, une série de photos d'un monument édifié en 2005

Les portes de la paix


Le mot "paix" y est gravé en plusieurs langues


Et pour finir, un clin d'œil...

Totoro, ambassadeur de la paix...



Demain, départ pour Kobe, Kyoto et Osaka…

Publié dans Japon 2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ikkyu 24/06/2009 10:32

Très bon souvenir pour moi aussi. On sent une vibration très particulière dans cette ville.Miyajima n'est pas loin pour un depaysement total.

Heiho 23/06/2009 19:51

J'ai de très bon souvenir d'Hiroshima qui reste dans le top Ten des endroits que j'ai visité au Japon ;o)