Samedi 20, dimanche 21 : jours 10 et 11

Publié le par GATTACA

Retour à Tokyo où j’arrive vers 14h.
Retour direct au bercail. Du linge à laver, surtout une bonne douche, des omiyages (cadeaux souvenirs) à distribuer, donner sa douche à Antoine, puis à 19 h, rendez vous avec un ami à Shinjuku.
Il m’a dit qu’il viendra avec sa fille. Comme ça fait longtemps (1 semaine) que je n’ai pas passé de temps avec Antoine, il va m’accompagner. Il est aux anges.
Arrivée à Shinjuku, le quartier est bondé. Normal pour un samedi soir. Après quelques moments d’errances (5,5 ans que je n’ai pas remis les pieds à Shinjuku, il faut que je retrouve mes repères), nous nous retrouvons devant studio Alta (un des nombreux écrans géants du quartier).
Surprise, la fille de mon ami n’est pas là. Je le flairait, je savais que j’aurais du l’appeler avant pour confirmer. Pas grave, c’est Antoine qui est content. Toute la soirée il s’est retrouvé le centre de toutes les attentions. Comme d’habitude, il a juste grignoté un peu et a passé le reste du temps à faire le clown.
Retour  at home vers 22h.
Dimanche calme également. Enfin, normalement…
A midi, un ami et sa fille viennent manger avec nous. Puis l’après midi, Antoine veut absolument sortir jouer au parc. Pas de bol, il a plu dans la nuit. Donc sol trempé, hors de question de patauger dans la gadoue. Après d’âpres négociations, nous décidons d’aller à Kichijouji pour un rapide aller – retour, le temps d’acheter des enveloppes et une glace pour mon petit monstre préféré.
Pas question de traîner , je dois le ramener à la maison pour ensuite revenir à 18 h 30 à Kichijouji pour  passer la soirée avec quelques amis japonais. Au programme Izakaya. Au cours de la soirée, l’idée d’aller faire un karaoke s’impose.
Bref, pas trop de temps. Pas de temps du tout même. Nous arrivons à la maison à 18H 15. Vu qu’il faut ½ heure de bus…. Ben oui, je vais être à la bourre. Surtout ne rien oublier.
Quelques cadeaux pour une amie que je n’ai pas revue depuis la dernière fois. J’adore ce genre de pléonasme… C’est toujours la dernière fois…
Bon, là, la denrière fois c’était il y a 5,5 ans…
Ne pas oublier le flash, toujours utile la nuit en lieu faiblement éclairé, je prend le zoom et le trépied au cas où…
J’arrive dans le bus, celui-ci démarre. Et là ! Grand moment de solitude. Je suis un crétin, je suis en train de réalisé que j’ai pris tout le matos photo, sauf…. L’appareil photo ! HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA ! Mais quel cadors !!!

Ben tant pis, vous n’aurez pas la joie de me voir en train de tenir un micro pour massacrer quelques grands classiques de la chanson française ou de la pop britannique ou américaine….
L’Izakya était génial. Tout en déco populaire des années trentes. Affiches de film d’époque, des une de journaux, photo de l’empereur et de sa royale épouse (de l’époque)… Vraiment très sympa. J’espère que j’aurais l’occasion d’y retourner avant mon départ.
Comme toujours, l’heure de retour était calqué sur les horaires du dernier bus.
Donc, arrivé à la maison vers 00h30.
Je règle le réveil à 5h00 pour un départ demain matin à 5h30.
...

Publié dans Japon 2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article